OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bonjour à tou.te.s,

Je me suis fait la réflexion que c’était pile la période pour célébrer la chanson d’un homme (un autre) qui savait respecter les femmes et les jeunes filles…suivez mon regard…(Non)

Bon un petit crochet à l’actualité, pour marquer le fait qu’il y a une sorte de fatigue militante qui s’installe ici, face à un total déni en ce qui concerne des injustices récurrentes dont sont victimes les femmes au quotidien.

Faire de la pédagogie c’est bien, c’est utile, mais c’est aussi fatigant puisqu’il n’y a pas de répit de l’esprit surtout quand plusieurs situations particulièrement représentatives sont mises en lumière à la suite.
Quand sur la même semaine on condamne un violeur aux Etats-Unis, celui qui a permis d’allumer la mèche et de libérer tant de paroles ; en France on se retrouve avec d’autres « monstres du Cinéma » célébrés (oops pardon Hachette s’est rendu compte que ce n’était peut-être pas le moment de publier un certain livre…). D’ailleurs je trouve cet argument d’autorité très drôle surtout quand là encore rebondissement : un pédocriminel surnommé « le monstre des Ardennes » décide lui aussi de prendre la parole.

Pas de répit pour les victimes ou les militant.e.s qui assistent en ce moment à des rebondissements dignes des plus grandes telenovelas.

Bref je n’étais pas du tout partie pour me lancer sur le sujet, si ce n’est que je suis ravie du retour des Magnolias…et absolument désolée que ma culture m’amène directement à penser à certain Claude François. Fatigue militante je vous disais, tout se recoupe et je ne peux être qu’en colère.

Mais quelque part là-dedans on peut aussi se dire que le Printemps c’est également un symbole du renouveau, alors on garde l’espoir et on reste fiè.re du chemin parcours pour tous les droits acquis.

Le lendemain de la journée internationale des droits de Femmes, on se lève comme tous les jours et finalement c’est encore une nouvelle occasion pour lutter pour ses idées, pour se renseigner, se cultiver, faire attention à ce qui se passe autour de soi, parler avec les femmes (cis ou non), les écouter, comprendre ce qui ne va pas, admettre que le corps des femmes n’appartient définitivement pas au domaine public, être acteur/actrice du changement, remettre en question ce qui est établi mais injuste, se rappeler que les constructions sociales et sociétales sont avant tout issues d’héritages lourds qui n’ont eu de cesse d’évoluer à travers le temps, défendre les minorités opprimées, les croire, leur donner les clefs pour combler les torts, être bienveillant.e, compréhensif.ve, emphatique, courageux.se, souple, imparfait.e, conscient.e, soutenu.e, un soutien, libre, critique, constructif.ve, inclusif.ve, humain.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pull Jules (old) / Veste vintage / Pantalon Bershka (old) / Chaussures Monoprix (old) / Boucles d’oreilles Louyetu / Collier LA2l

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s