Fav.jpg

Bonjour à tou.te.s,

Je reprends aujourd’hui une catégorie d’article que j’aime beaucoup, mais que j’ai peu alimenté ces derniers temps. Avec mon utilisation d’Instagram, il est facile de partager au jour le jour ce que j’aime, mes coups de coeur, ceux qui rythment mes semaines, mes saisons.
Or j’aimais beaucoup ce format qui permettait de ralentir et de faire le bilan sur la semaine passée.

Et comme le temps file, j’ai cumulé tant de petites choses à vous dire, que je me suis dit qu’il serait tout aussi joli de valoriser mes plaisirs de l’hiver. Parce que finalement c’est aussi eux qui me réconfortent et me permette de traverser la saison avec un peu plus de douceur.

Voilà donc une petite sélection, classée par catégories, de mes petits chouchous de ces derniers mois.

Bijoux

P1278588.JPGP2130167.JPG

Je ne l’ai pas vraiment caché, Janvier a été compliqué à gérer pour moi, aussi j’ai ressenti le besoin d’une petite amulette pour m’accompagner. Il se trouve que j’ai fait un tour dans une boutique nantaise qui malheureusement fermait boutique, et qui bradait donc son stock. J’ai d’abord été attirée par son design qui m’a rappelé des médaillons anciens (d’ailleurs j’y vois une référence égyptienne), et finalement je me suis rendu compte que le mot FORCE y était gravé… Magique ! Accessoirement le médaillon pivote, ce qui me donne une occasion supplémentaire de jouer avec pour évacuer mon stress.

J’en avais parlé lors de ma wishlist de Noël, j’avais complètement craqué sur le modèle de ces boucles d’oreilles Louyetu. Elles m’ont donc été offertes par mes grands-parents bretons, et elles ne me quittent plus depuis. Je n’aurai pas rêvé meilleur modèle, tout y est, ce sont des merveilles et la qualité est incroyable. Moi qui suis fan des gros modèles de boucles, celles-ci sont parfaites et légères à porter.

Déco

PB2575852.jpgP3020354.JPG

Précédemment nous avions un fauteuil vintage dans notre salon, que j’avais déniché pour le Noël du Doc il y a quelques années. Il a d’ailleurs été le premier meuble installé dans notre appartement à Nantes. Malheureusement je pense l’avoir acheté bien trop cher pour l’état dans lequel il était, et un accident de derrière avait fini de l’achever l’année dernière. Nous l’avons donc confié à des étudiants qui s’installaient à leur tour via leboncoin. Et cette fois nous nous sommes fait plaisir avec un nouveau fauteuil de chez AM.PM (qui nous suivra plus longtemps j’espère), qui est devenu un concurrent direct de notre canapé en matière de confort… Il était plus large que ce que nous attendions mais nous n’avons absolument aucun regret le concernant !

À peu près à la même période, j’étais à la recherche d’une lampe pour mon bureau, car aussi incroyable cela puisse paraître je n’en avais jusqu’alors aucune ! Or bon l’hiver a quand même ses limites niveau lumière (sachant que je suis dos la fenêtre en plus, vous imaginez…), donc il m’en fallait une histoire d’éviter une cécité précoce. J’ai eu beaucoup de mal à trouver un modèle qui me plaisait dans mon budget, surtout que je n’avais aucune idée d’un modèle en particulier en amont. Et puis finalement j’ai vu cette lampe toute rose chez Bouchara et le coup de foudre s’est opéré. À l’utilisation je trouve en plus qu’elle fait très bien le travail niveau éclairage, puisqu’il n’y a pas de « perte » de lumière grâce à sa forme champignon qui dirige le faisceau directement sur mon espace de travail. Je reçois même des extras depuis le fauteuil, et c’est encore mieux pour les travaux de couture!

Plantes de Saison

P2220328.JPGP3020357.JPG

Après avoir fait très (trop) récemment le rapprochement entre saisonnalité et floraison, je me suis mise à réaliser tout un tas d’ineptie concernant des bouquets de roses par exemple, pour la St-Valentin notamment. Ces fleurs sont disponibles toute l’année mais à un certain prix, celui de l’exploitation très chimique voire de l’importation mondiale… Alors certes j’adore les fleurs, mais je ne veux pas non plus cautionner ce genre de pratique, surtout après être passé à une consommation plus locale pour nos légumes par exemple. Ce qui fait que j’ai été particulièrement ravie d’apprendre que c’était enfin la saison du Mimosa, et que j’en ai absolument profité pour éclairer mon salon avec ces petites boules jaunes. Vu que j’ai répété environ 5 à 6 fois par jour « je suis trop contente », je pense que c’était légitime de les classer dans ma catégorie des vrais plaisirs du mois!

Et pour rester dans ce thème de saisonnalité, j’ai fait une nouvelle découverte tardive avec les oranges sanguines. C’est chez des amis que j’en ai mangé pour la première fois et depuis c’est vraiment un petit kiffe que je m’accorde. Elles ont vraiment beaucoup de goût et souvent elles ont peu ou pas de pépins, c’est aussi une bonne source d’antioxydants, et j’adore le côté acidulé qui donne l’impression de manger un bonbon. Moi qui suis plutôt une amoureuse des fruits rouges, j’avoue être conquise.

Films

KnivesOut.jpgJojoRabbit.png

Pour ceux qui me lisent depuis longtemps, vous avez sûrement noté que ce type d’article est aussi souvent l’occasion de parler de films ou de séries que j’ai adoré dernièrement, aussi je ne voudrais pas échapper à la tradition (d’autant plus que j’ai eu l’occasion d’apprécier particulièrement 2 excellents films).

Fin décembre-début janvier nous avons vu arriver en salle un film intitulé À Couteaux tirés de Rian Johnson, avec un casting assez incroyable puisqu’il regroupait notamment Daniel Craig, Jamie Lee Curtis ou encore Chris Evans et Katerine Langford. Côté marketing ils avaient bien fait leur travail puisqu’ils avaient couvert la sortie de ces quelques mots « le Cluedo revisité », et après l’avoir vu on ne peut que confirmer cette impression. C’est un film mosaïque qui nous mène bien par le bout du nez jusqu’au bout et ça c’est vraiment chouette. J’ai pour ma part été séduite par l’ambiance générale et le boulot génial des décorateurs, après ça j’ai rêvé (et je rêve encore) d’avoir moi aussi mon manoir anglais. Pour quelqu’un qui a eu l’occasion de profiter d’un certain nombre des Hercule Poirot en famille, je confirme que c’était particulièrement réjouissant de voir une version moderne de cet esprit d’intrigue.

Mon autre coup de coeur joue également sur une ambiance et une photographie particulièrement forte. Il s’agit de Jojo Rabbit par le généralissime Taika Waititi (dont l’esprit déjanté nous avait déjà marqué avec Vampires en toute intimité). Pour l’histoire on peut suivre Jojo qui est un petit allemand solitaire dont l’ami imaginaire n’est autre qu’Adolf Hitler (joué par le réalisateur lui-même). Sa vision jusqu’alors pervertie par un nationalisme aveugle, est mise à l’épreuve le jour où il découvre que sa mère cache une jeune fille juive chez eux. L’oeuvre est adaptée du roman Le Ciel en cage de Christine Leunens et c’est vraiment intéressant de voir que le rire n’est pas toujours gratuit et peut servir à faire passer des messages. J’ai adoré l’aspect général très Pop (avec une discographie décalée) et l’esprit à la Moonrise Kingdom de Wes Anderson. Scarlett Johansson est absolument parfaite dans son rôle et les interventions de Rebel Wilson m’ont à chaque fois fait rire. Bref un bijou que je n’hésiterai pas à revoir!

Bougies

PA277220.JPGP3040524.JPG

Je vous en avais déjà parlé via cette catégorie d’article, mais j’ai une passion absolue pour les Bougies de Charroux, je trouve qu’il y a peu d’équivalent en terme de qualité. Par ailleurs la saison de l’hiver est la meilleure pour se délecter des joies du cocooning avec un plaid et une bougie qui brûle dans un coin. C’est d’ailleurs après avoir testé le modèle 3épices l’année dernière que j’ai découvert LA senteur que je préférais, à savoir Ambre. C’est vraiment une odeur qui est très subtile et d’ailleurs c’est aussi l’une des notes que je préfère dans un parfum. Ni trop sucrée, ni trop épicée, c’est pour moi le juste milieu parfait pour que je me sente bien chez moi.

Avec d’autres nuances bien différentes, j’ai récemment eu beaucoup de chagrin d’avoir terminé une autre bougie de l’enseigne japonaise Muji qui m’a apporté beaucoup de réconfort durant cet hiver. C’était une édition spéciale de Noël qui sentait le cidre chaud aux épices, un régal. C’était une senteur très chaleureuse et accueillante qui donnait l’impression d’avoir une tarte aux pommes au four, incroyable! Aussi j’ai hâte de pouvoir la retrouver fin 2020 (et cette fois je ferai les stocks!).

Mode

PB057353.JPGP2200306.JPG

Pas vraiment de nouveaux achats pour moi ces derniers temps, j’ai juste repris possession de pièces que j’adore qui appartenaient à mon entourage proche.

J’ai ainsi redonné une seconde jeunesse à une toute petite pochette en cuir qui se trouvait dans le placard d’Yvette. Un accessoire qu’on voyait partout accroché aux ceintures, et pour lequel j’ai désormais un penchant sentimental certain. En plus d’être élégant et de finir une tenue, je trouve ça bien pratique pour compenser le fait de ne pas avoir de poches par exemple. Je l’ai associé à une ceinture du même ton qui était à ma maman il y a quelques années et voilà!

Et puis je me suis enfin décidée à transformer une robe magnifique qui était à ma mère. J’aimais beaucoup la matière du tissu de très bonne facture et surtout le décolleté vraiment flatteur, sauf qu’elle était un peu trop courte pour moi qui suis plus grande qu’elle, et je manquais d’occasion pour la porter. Je l’ai donc détournée en body en coupant et cousant à l’aventure comme dans mes jeunes années. Je suis particulièrement contente du résultat et je peux maintenant le porter avec pantalon ou jupe comme bon me semble.
Entre-temps j’ai d’ailleurs découvert la chaine YouTube d’une nana super qui achète ses vêtements en friperie et qui n’hésite pas à remettre des pièces à sa taille ou à son goût. Je trouve que ce travail de Clara Victorya est incroyable et donne envie de se lancer dans plus de projets comme ceux-là (d’ailleurs je serais sûrement partie avec moins d’appréhension si j’avais vu ses vidéos avant).

Lecture

P1138419.JPGOLYMPUS DIGITAL CAMERA

En ce qui concerne mes lectures, j’ai eu l’occasion de découvrir des ouvrages passionnants, bien que pas vraiment joyeux. Il n’empêche que cela représente un plaisir certain que je cultive depuis toute petite, à savoir pousser les connaissances autour d’un sujet, découvrir des faits ou un univers à travers la lecture.

C’est d’ailleurs le cas avec le premier livre dont j’aimerais vous parler brièvement : Sorcières: la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet. C’est un de ceux que je voulais lire depuis longtemps et c’est désormais chose faite. Cela m’a permis d’étayer mes connaissances concernant l’histoire des femmes et ce qui nous amène directement ou indirectement aux causes défendues par le féminisme. La figure de la sorcière a longtemps permis de rejeter les femmes de pouvoir ou celles qui ne se pliait pas au dictat de la société, et c’est d’ailleurs une entité aujourd’hui largement revisitée et même liée à de nouveaux actes de revendication. C’est vraiment passionnant et ça prend vraiment aux tripes, je vous le conseille.

Pour l’autre ouvrage que j’aimerais présenter, là encore je ne m’étalerai pas dans les détails, mais cette fois parce que je voudrais en faire un article dédié, comme à l’époque, avec un autre roman graphique de la collection. Et c’est bien parce que j’ai eu une véritable révélation pour ce duo Fanny Britt / Isabelle Arsenault. J’ai commencé ma découverte par Louis parmi les spectres, et je vais bientôt recevoir Jane, le renard et moi. Les sujets abordés sont sensibles et graves mais traités avec poésie et douceur, avec le point de vue touchant d’enfants magnifié par Isabelle Arsenault dont j’admire le travail. J’ai d’ailleurs très envie word’acquérir vraiment toute la série maintenant, puisque ses albums jeunesses ont l’air tout aussi merveilleux.

Harry Pot(thérapie)

PC258157.JPGPB297608_1.gif

C’est une blague que l’on a depuis quelques années avec mon amie Laura : la Potthérapie, la thérapie la plus douce dans les moments nuls de la vie. C’est ce qui fait que nous nous relançons annuellement dans la lecture de ces romans feel-good comme on les appelle, ou bien qui justifie le fait de revoir ces films pour la 150ème fois sans aucune honte.

Savoir ce qui nous fait du bien c’est déjà la moitié de la solution.

Aussi mon entourage a appris à m’encourager dans cette voie de la folie, en m’offrant par exemple le denier livre illustré publié fin 2019. Et franchement il est magnifique, et c’était une émotion incroyable de redécouvrir l’univers d’Harry Potter et une toute nouvelle interprétation des mots. Car c’est là la beauté, chacun dans son imaginaire avait secrètement imaginé les détails, s’était projeté (c’est sûrement d’ailleurs ce qui en a fait le succès au cinéma), et découvrir par ce moyen la sensibilité d’autres personnes touchées elles aussi par le texte…c’est vraiment quelque chose de précieux.

J’ai de mon côté craqué également pour la plus mignonne des boîtes à musique du monde. J’ai toujours rêvé d’en avoir une, mais une qui me plaise vraiment, pas que sur le principe. Et celle-ci en plus de reproduire la musique doudou de cette saga magique, a un très doux et très joli design d’illustration. J’ai utilisé cette berceuse notamment le soir, un peu comme les enfants avant de m’endormir, histoire de lutter tranquillement sans violence contre les insomnies qui me tiraient les pieds.

Bon ça n’a pas toujours été efficace, mais c’est au moins une sorte de bouée d’encrage supplémentaire que je me suis offerte.

Un commentaire sur « Mes plaisirs du mois #13 »

  1. Encore une fois de belles découvertes…dans différents domaines. On va se programmer un atelier couture pour transformer un vêtement, on a moins d’appréhension quand on se lance à deux.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s