1.jpg

Bonjour à tous,

Tous les mois de décembre c’est la même affaire, je ne me sens pas à l’aise, comme pas à ma place. Je déteste le cirque autour des fêtes de fin d’année, je suis oppressée, cette injonction au bonheur m’étouffe. Bref je n’aime pas Noël.
Alors ce n’est pas si grave, je fais avec et depuis de nombreuses années, et puis c’est aussi ça Noël, on ne le fait pas pour soi mais pour les autres.

C’est le temps de l’oubli et du souvenir en même temps, s’oublier soi pour faire passer le bonheur des autres avant tout, se réunir autour de souvenirs communs.

J’avoue être de plus en plus perdue avec ces histoires de cadeaux, j’aimerai faire plus, juste pouvoir partager quelque chose qui compte, du temps de qualité, de la profondeur…à méditer…

Et puis finalement le futile c’est bien, ça permet de pouvoir porter des paillettes sans regards de travers (ce que je ne m’empêche pas de faire le reste de l’année ça par contre). Et c’est ce que j’ai l’habitude de faire: broder, décorer quand tout va mal, histoire de rendre le quotidien plus beau. Me convaincre qu’il y a forcément des sources de joie, même si c’est dans les reflets façon boule à facettes que l’on provoque à chaque passage entre les rayons lumineux.

Être sa propre source de joie, ça ce n’est pas si fréquent chez moi alors on en profite.
Ce que j’aime aussi c’est porter mes vêtements comme porter les gens qu’on aime avec soi, la seconde main, les jolies pièces qu’on emmène partout des gens qui sont loin. Je suis peut-être une grande sentimentale à l’année.

C’est peut-être aussi pour ça que je n’aime pas cette période, parce que je n’ai pas besoin qu’on me rappelle que j’ai des gens que j’aime.

Un texte un peu triste certes, mais je crois bien que je ne peux pas m’empêcher de vivre les choses toujours plus fort.

Du coup je me concentre sur ce qu’au bout du compte j’apprécie en décembre : le cidre chaud, les bretzels, et quelques musiques douces, pour doucement glisser vers le moment redouté, accepter qu’on m’aime, retenir mon souffle et ça sera fini…jusqu’à l’année prochaine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Chapeau de mon oncle Léon / Manteau de ma tante Mireille / Echarpe d’Ecosse / Pull de Roselyne / Jupe (seconde main) / Bottes de Mireille (vintage)

Un commentaire sur « L’Esprit des Fêtes »

  1. J’adore la tenue : la jupe ( la couleur est lumineuse avec le doré ) , le pull ( le décolleté est parfait ) et les bottes sont très chics. Tu es lumineuse, tout te va.
    La période de Noël est spéciale et stressante. C’est le moment où la seule chose qui compte devrait être l’amour des gens qu’on aime et le partage. Ce que j’aime le plus c’est être entourée de mes enfants, même si ça fait cliché de le dire ( heureusement, je n’ai pas besoin d’attendre décembre pour voir mes enfants ).
    Au fond, finalement je ne sais pas non plus si j’aime Noël…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s