1.jpg

Bonjour à tous,

Je reviens doucement par ici avec des idées plein la tête mais beaucoup de retard dans la rédaction. Suite à un sondage interne (de moi à moi quoi), j’ai décidé de mettre en avant du contenu littéraire, ça faisait trop longtemps à mon goût

Et j’ai plein de superbes lectures à vous conseiller, mais je voulais tout particulièrement mettre la lumière sur un véritable bijou du 9ème art. Il s’agit du roman graphique Moi ce que j’aime c’est les monstres d’Emil Ferris. 

Alors je l’avais vu passer dès sa sortie (et lors de la remise de ses nombreux prix) et il était évidemment sur ma liste depuis lors. Le prix d’achat m’effrayait un petit peu parce qu’encore une fois il dépassait largement mon budget habituel alloué pour mon livre du mois…mais après avoir investi pour l’Âge d’or (qui était si formidable), j’étais prête à renouveler l’expérience quitte à comptabiliser cet achat pour deux mois.

Que de grandes considérations matérielles vous me direz, mais tout c’est finalement résolu d’un coup de baguette magique puisque j’ai eu l’immense chance de recevoir le fameux soulier de vair pour mon anniversaire (oui je pousse ici la métaphore sans aucun rapport avec l’histoire…).

Alors pour en finir avec le story telling, ma marraine la bonne fée Maureen m’a fait la description de l’oeuvre la plus approximative du monde que je vous laisse savourer :

« La nana qui l’a dessiné a été piquée par un moustique, a développé une grave maladie et donc a dû dessiner entièrement toutes les pages à UNE main tu te rends compte?! 

-Euh je sais pas comment tu dessines mais moi je ne fais ça que d’une main aussi…

-Oui alors elle pour le coup, elle a dû se scotcher son stylo à la main et a donc mis six ans à tout faire. »

AH LÀ D’ACCORD ! (bon j’ai vérifié la bio quand même pour avoir un peu plus de détails et l’histoire de l’autrice est vraiment intéressante aussi)

Et pour finir, l’objet du désir enfin entre les mains, j’en ai été fébrile d’avance à l’idée d’être déçue…ce qui n’est en revanche absolument jamais arrivé!

La lecture a été une telle claque, que j’ai mis un temps infini à m’en remettre. Tant de richesse dans l’histoire, dans la psychologie des personnages, une telle originalité dans le traitement et dans les caractères atypiques mis en avant, le tout avec une réalisation et un sens du détail impressionnant (encore plus en connaissant le handicap d’Emil Ferris)…
WOW !

C’est un premier tome conséquent de 412 pages, qui pousse le sens du détail à un tel degré que l’on se projette sans mal à l’espionnage coupable d’un journal intime, certes très imagé, mais terriblement immersif avec un format « en marge d’un cahier » .

On suit le quotidien atypique d’une petite fille dans un Chicago désolé des années 60, confrontée trop jeune au monde des adultes. Elle se retrouve à enquêter sur le suicide de sa voisine du dessus auquel elle ne croit pas, et découvre une série d’enregistrements autobiographiques qui prennent leurs origines dans un passé tout aussi compliqué. On se retrouve alors au coeur de l’Allemagne torturée des années 30, ce qui nous permet de faire face à une magnifique mise en abyme des récits qui se croisent et s’imbriquent pour mener une enquête passionnante.

En bref j’ai adoré, c’était fort et parfois dur, mais on sent la passion des arts et de l’histoire, les références multiples aux œuvres du musée de Chicago et à la culture alternative des fanzines américains spécialisés dans les monstres.

Alors si vous cherchez une idée de lecture avec un roman graphique très complet, je ne peux que vous conseiller de foncer lire celui-ci.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un commentaire sur « Mon livre du mois #8 »

  1. Les dessins sont impressionnants ! 412 pages, elle doit être la première à accomplir un tel exploit ? J’ai l’impression qu’il faut 3 lectures, d’abord les dessins seuls, puis le texte et enfin les deux à la fois !!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s