OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bonjour les petits amis,

Aujourd’hui c’est un peu ma rentrée aussi (vous aurez remarqué que je vous ai laissé tranquille en août) et après avoir retrouvé les copains, profité de la Normandie et du Tarn , c’est enfin l’occasion de vous faire le dernier article pour clôturer la folle aventure de l’été : NewYork.

J’ai longtemps hésité sur la forme de l’article, si je devais le faire en deux parties ou bien tout déballer comme pour les autres épisodes! Et puis finalement je me suis lancée avec la vidéo juste à notre retour, et maintenant je vais vous proposer la suite avec deux articles plus détaillés (désolée pour le côté saga mais sinon ça allait être beaucoup trop long pour vous!!) .

Et voici donc la première partie de ce qui conclura la série de notre voyage aux USA (qui a pris fin il y a plus un mois déjà!)… Et comme on dit « the last not the least », notre voyage s’est achevé par New York City!

Et on ne va pas se cacher, vu la taille de notre séjour en comparaison à celle de la ville, nous en avons essentiellement profité pour vraiment pousser les traits des touristes à fond, en visitant tous (ou presque) les coins mythiques de notre imagerie collective.

Nous avons d’ailleurs été reçus comme des rois chez ma cousine et son mari, récemment installés au coeur de la ville, et cela m’a fait bien chaud au coeur de retrouver de la famille si loin.

Leur appartement est idéalement situé, dans l’Upper West Side tout près du si beau Central Park, ce qui a été l’occasion de très agréables pauses vertes au milieu des gratte-ciel. Nous avons par ailleurs pu tester différents circuits à travers des petits (et moins petits) chemins du parc, sans jamais repasser deux fois au même endroit! Et nous avons d’ailleurs davantage privilégié le centre, voire le nord, bien moins touristique et pourtant très charmant. Suite à notre aventure à Chicago, je n’étais pas psychologiquement prête à retourner au Zoo, nous l’avons donc soigneusement contourné. Cependant il y a toujours des choses à voir, avec un tas de statues disséminées aux 4 coins du parc. Des visites guidées sont d’ailleurs proposées, dont certaines à vélo qui m’avaient l’air bien chouettes.

Pour notre première journée à NewYork, nous avons débuté par l’avenue la plus connue du monde (bon allez un indice ce n’est pas les Champs Elysées) : la 5th avenue du côté de l’Upper East Side. Nous avons aussi emprunté la Maddison avenue (qui est sa voisine) afin de pèleriner doucement jusqu’à la Grand Central Station. En chemin nous avions l’impression d’être dans « Coup de foudre à Manhattan » (VO : Maid in Manhattan), entourés de tous ces hard workers, hommes et femmes qui embaumaient le parfum, tous apprêtés avec leur café à la main. Un vrai cliché ahah!

Pendant leur pause repas ils ont pu profiter (et nous aussi) d’un groupe de Papy Funky qui envoyaient du lourd au milieu des buildings. C’était un peu irréaliste, mais en même temps le fait même de se balader dans la ville donne cette impression.

Et une fois arrivés au coeur de la gare de Grand Central, cette impression ne nous a certainement pas quittée. Nous étions arrivés la veille via la gare de bus donc nous n’avions pas encore eu l’occasion de la voir, mais cet endroit mythique vaut bien le détour.

Et pour rester dans la visite d’endroits de légende, nous avons fait quelques pas afin de découvrir ensuite la gigantesque Public Library, fièrement gardée par ses deux lions Patience & Fortitude. Après les salles de lecture de Boston, nous avons pu donc nous plonger dans celles de la plus grosse bibliothèque publique de NewYork, toute une émotion. Cet été il se trouve d’ailleurs qu’il y avait une exposition temporaire « You Say You Want A Revolution: Remembering the 60s » avec une rétrospective sur les différents aspects de lutte de l’époque avec notamment l’égalité raciale, la libération sexuelle et le féminisme, et évidemment les origines du mouvement Peace & Love qui dénonçait la guerre du Vietnam. L’approche militante et artistique était bien vue et j’ai été étonnée de la liberté d’exposition dont ils disposaient, avec notamment des illustrations érotiques qui rentraient en opposition avec ce qu’on pourrait attendre des américains si puritains (surtout dans une bibliothèque publique). Enfin en tout cas c’était une très bonne surprise!

Pour la pause repas, j’ai clairement pété une durite en découvrant l’immense bar à salade installé au Wholefoods. C’est clairement le plus énorme que nous ayons vu de tout notre séjour (et aussi un des meilleurs…j’ai pris un peu de chaque pour goûter!), et pour ne rien gâcher nous avons pu manger avec une vue dégagée sur Bryant Park.

Pour rentrer nous avons ensuite fait un petit détour par Times Square (qui n’était pas si loin de notre logement), afin de découvrir ce lieu assez atypique et clairement éloigné de tout ce que nous avions vu jusqu’ici. Alors oui c’est une vrai ode à la consommation, mais c’est assez incroyable de voir tous ces écrans au dessus de nos têtes. Alors déjà que les lumières piquent les yeux de jour…alors je vous laisse imaginer ce que ça donne de nuit! Nous y sommes retourné la dernière soirée pour comparer et c’est dingue! C’est à peu près le même effet que lorsqu’on regarde son téléphone au beau milieu de la nuit pour voir l’heure qu’il est…un vrai choc optique!

Finalement nous nous sommes couché tôt vu la journée semaine qui nous attendait par la suite. Un cookie et au lit! Et pas n’importe lesquels, ceux de Levain Bakery connus comme étant les meilleurs de toute la ville. Et je n’ai qu’une chose à dire : merci Blandine!

Le lendemain nous avons décidé de partir assez tôt puisque nous voulions emprunter le Brooklyn Bridge, réputé pour être une attraction touristique attirant beaucoup de monde. Pour dire nous l’avons franchi vers 9h du matin et il y avait déjà foule. Bon ensuite le plus énervant c’est les gens qui s’arrêtent tous les 5 pas pour prendre la même photo mais d’un peu plus près…Mais clairement c’est une balade sympa pour rejoindre Brooklyn avec une jolie vue sur Manhattan en bonus.

Une fois à Brooklyn nous avons vu les constructions diminuer de taille et l’ambiance changer littéralement pour revenir à la normal. Un joyeux bazar avec tout ce que comprend l’humanité enfin retrouvée. C’est souvent ça dans les grandes villes, on perd un peu pied de voir à quel point les gens s’ignorent et s’enferment dans leurs petits univers. Bref on s’est un peu perdu (volontairement) à travers l’arrondissement pour tenter d’en déceler son essence, et plus simplement pour contempler la ville d’un autre point de vue.

D’ailleurs nous sommes partis à la chasse d’un Century 21 digne de ce nom, et c’est par hasard que nous sommes tombé au détour d’une rue sur l’énorme City Point Shopping Center. Century 21 pour vous situer c’est un peu la caverne aux merveilles, avec comme credo le déstockage de grandes marques à prix défiant toute concurrence. Ce sont principalement des invendus d’anciennes collections, ce qui ne me dérange absolument pas (notamment pour des raisons écologiques évidentes) et il y a de quoi trouver des vraies pépites.

En a résulté cette session shopping improvisée, non pas de folie, mais une sacrée fringale. Problème résolu au très surprenant sous-sol avec une espèce de ville souterraine dotée de stands offrant toutes sortes de spécialités. Une vraie surprise! (Non pas qu’à NewYork il manque de quoi manger loin de là…)

Et après un saut dans la Brooklyn Public Library (qui a une des portes les plus stylées du monde), nous avons repris le métro pour la suite de la visite, direction Coney Island situé à la pointe Sud de Brooklyn. Pendant ce temps on a pu un peu se reposer, parce qu’il vrai qu’on a vraiment beaucoup marché dans cette ville.

Coney Island c’est l’endroit cliché où sont tournées beaucoup de scènes de premiers rencards dans les teen movies se déroulant à NewYork. Attendez, des manèges, la mer, les hot-dogs, de la barbe-à-papa, la balade le long de la jetée…Ça ne vous dit rien? Un incontournable je vous dis!

En tout cas je ne m’attendais pas à être si émue de voir la mer, je me souviens qu’à ce moment là j’ai vraiment été saisie d’une impression de bout du monde! C’est bête mais c’est la première fois de tout le séjour où j’ai vraiment réalisé que j’étais loin de chez moi.

Bon et sinon on ne va pas se mentir, je ne suis pas une grande fan de sensations fortes donc pas de tours de manège, mais il est vrai que Luna Park semble vraiment être le paradis du divertissement et certaines attractions avaient l’air incroyables!

J’ai beaucoup pensé à mon petit frère aussi puisque nous avons découvert que sa chaine de fast-food préférée Nathan’s famous avait vendu ses tout premiers hot-dogs juste à cet endroit. Le restaurant est d’ailleurs toujours visible, pour ceux qui souhaiteraient y faire un tour.

Enfin pour achever une journée déjà bien remplie, il nous fallait une apothéose digne de ce nom. Et quoi de mieux alors qu’un verre sur un Rooftop?! Alors je préviens tout de suite, il faut prévoir de réserver un peu en avance pour être sûr d’avoir une place (assise). Alors ma cousine Blandine nous avait fait une présélection des adresses et c’est finalement au le bar The roof que nous avons pu prendre notre bière avec vue au milieu des gratte-ciel. De quoi nous trouver littéralement un peu plus près des étoiles.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

4 commentaires sur « Road Trip in USA #9 – New York (l’article part. 1) »

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s