Cette semaine était synonyme du retour du grand froid, a.k.a l’heure pour moi de reprendre où je l’avais laissée mon hibernation hivernale.

Forcément le mot d’ordre était cocooning, et mes petits plaisirs ont été savourés tout au chaud sous mon plaid.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

1- Les copains ont eu l’idée géniale de nous offrir un chouette tourne-disque en juillet dernier, et depuis nous l’avons largement rentabilisé avec des longues journées et soirées accompagnées de nos vinyles préférés. Nous avons d’abord constitué une petite collection parmi les titres découverts chez les parents du Doc, puis nous y avons ajouté des trouvailles chinées à l’occasion. Mais mon chouchou du moment, c’est le vinyle du dernier album de Ben Mazué.

J’écoutais déjà ses titres en boucle depuis un moment, et je trouve qu’il a une sacrée justesse dans ses mots. J’ai été touchée par la sensibilité avec laquelle il parle des relations amoureuses essoufflées ou encore la mélancolie liée à la routine du quotidien. Femme Idéale est un titre qui retranscrit à merveille la pression sociale et personnelle que l’on ressent dans son rôle de femme. Je suis quelqu’un d’assez perfectionniste et ça fait du bien de lâcher parfois un peu de leste, de savoir que tout n’est pas si grave et qu’il n’est pas nécessaire de se mettre la pression pour être toujours parfaite.

Sans compter que j’aime aussi beaucoup les mélodies, vous l’aurez compris, j’ai fini par craquer pour l’objet. J’aime pouvoir tenir physiquement le disque entre mes doigts et j’ai même pris goût de devoir aller le retourner pour changer de face. Cette façon d’écouter de la musique est loin d’être un effet de mode pour moi, j’ai un certain amour pour l’aspect désuet des choses et j’ai toujours adoré écouter des K7 audio ou même être entourée d’objets avec leurs suppléments d’âme. C’est en quelque sorte un accomplissement de pouvoir profiter de musiques actuelles sur un tel support.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

2- J’ai malheureusement attrapé un léger coup de froid le weekend dernier à Bordeaux. J’ai dû donc trouver des nouveaux alliés à mon tout frais mal de gorge et l’extinction de voix associée. Et quoi de mieux que de boire un thé bien chaud avec beaucoup de miel?   J’ai plutôt opté pour le thé Kusmi Tea à la violette qui est un de mes thés favoris. J’avais découvert cette merveille chez mon cousin, et à force de prendre toujours le même quand j’allais chez eux, j’ai fini par acheter le même pour chez moi. Mon petit plaisir était de prendre mon thé tout spécialement dans l’ensemble très mignon que j’avais trouvé dans la boutique le Petit Souk à Nantes. L’objet est composé d’une théière individuelle avec sa tasse assortie. Le motif floral illustré avec les petits oiseaux m’avait tout de suite tapé dans l’oeil pour son côté liberty british (je dois avoir mon âme bloquée dans un des albums de Beatrix Potter). C’est typiquement le genre de chose qui me fait sentir tout de suite plus chez moi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

3- Mon troisième plaisir étant olfactif on peut dire que j’aurai fait fort cette semaine niveau épanouissement des sens. Le compte est bon et il ne restait qu’à combler mon nez avec les parfums délicats des bougies de Charroux, qui sont mes préférées de tous les temps. Ayant passé quelques années dans la région de Vichy, c’est là que nous avions fait la découverte, ma mère et moi, de ces bougies artisanales. Elles sont fabriquées à la main en atelier à Charroux. Ce qui est bien avec ces bougies, c’est que le parfum n’est pas entêtant comme d’autres produits industriels, et la qualité est bien au rendez-vous.

Dans la boutique ils nous ont conseillé de laisser la bougie brûler 1 à 2 heures minimum à chaque utilisation pour optimiser sa durée de vie. Et pour l’éteindre au mieux, il suffit de reposer le couvercle sur la bougie encore allumée (ça nous rappelle les expériences de chimie du collège).

En ce moment nous avons le pot 3 épices (fleurs d’asie, musc-blanc & santal) qui parfume délicatement notre intérieur. Je trouve que c’est une odeur agréable pour l’hiver, sachant que je préfère opter pour des bougies plus fruitées en été (myrtille restant ma préférée).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s